Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283
Musée Lorrain - Autobus Impérial.
 

Musée Lorrain
Nancy
concours

Projet Conception de la signalétique de communication, directionnelle et muséographique
Architecte Ibos et Vitart
Muséographie Project-iles
Design Ludovic Vallognes / Julia Dessirier
Design graphique Cristina Poth / Julia Dessirier

La signalétique du musée lorrain intègre le guidage des visiteurs vers le musée (depuis la région, et la ville) son orientation dans l’enceinte du musée, et le légendage des œuvres au moyen de cartels.
La variété des œuvres présentées, le caractère classé des bâtiments existants, l’intervention architecturale qui propose un bâtiment surélevé libérant la vision au rez de chaussée et permettant au visiteur de passer dessous, sont autant d’éléments qui ont conduit à l’élaboration de notre réponse.
La signalétique offre un regard nouveau sur les choses, elle identifie les éléments en suggérant une position au visiteur et crée des points de vue sur les objets, les bâtiments.
En extérieur, des arches comme des portes ouvrant vers le musée s’implantent dans sa périphérie et dans la ville. Elles reprennent le dessin des façades renaissances classées du palais des Ducs sur lesquelles il est impossible de se fixer. Une légende, au sol, coulée dans une dalle de béton les complète, celle ci fait directement référence à une œuvre présentée dans le musée, elle cite le nom du musée, et la distance qui la sépare du lieu, de la manière suivante : « à 25m, la femme à la puce de George de la Tour au musée Lorrain. » À certaine position l’alignement entre l’arche signalétique et l’arche de la façade est parfait, au point qu’elles se confondent.
Dans les salles d’expositions, la signalétique muséographique s’adapte à ce qu’elle identifie et tente de limiter les déplacements inutiles en faisant varier sa taille en fonction des distances de lecture. Nous proposons au visiteur une lecture simultanée du cartel et de l’œuvre. La taille du texte des cartels est plus grosse pour un tableau qu’on regarde de loin que pour un petit médaillon derrière une vitrine.